Raid de Salles du 30 août 2008

Publié le par denis boys

Un grand classique : le raid de Salles

C'est notre rendez-vous de rentrée avec Stéphane, pas de compet depuis le raid de St Hélène et entre les deux les vacances. Autrement dit l'entrainement commando pour Stéphane et un entrainement beaucoup plus soft pour moi.

A 14h30 sous une chaleur écrasante plus de 350 compétiteurs se rassemblent derrière la ligne. Comme d'hab tout le gratin est là : JP Baile, B Ferrat, P Avezou avec F Roy, P Mouchague avec D Campet et chez les filles K Sanson avec F Stoezel, L Voldonado pour ne citer qu'eux. Avec Stéphane nous n'avons pas les mêmes ambitions, lui il pourrait, mais nous préférons les avantages d'une équipe complice aux affres d'un duo monté pour la gagne.

Au départ nous restons bien en retrait contrairement aux habitudes, je crains cette chaleur et on gère. Aprés 2km on double pour remonter dans le classement. A 3km les filles tournent à droite avec les garçons qui les accompagnent, Karine et Frédérique vont suvoler le trois kilométres et laisser la première équipe mixte (Laètitia Voldonado avec Emmanuel Bidon) à plus d'une minute.

Dommage que le couple des Deni's boys est renoncé pour aller gagner une course à pied de plus, Julien et Antonia ont des objectifs, Salles n'en faisait pas partie tant mieux pour les autres.

Bon, Stéphane et Denis sont dans un bateau et il faut bien le reconnaitre c'est pas leur point fort, enfin d'habitude on en double quand meme quelques uns mais là rien, à si l'équipe de TDR qui joue à saute mouton dans le canoè.
Bref on se traine sur les 6km. Seule satisfaction l'équipe F Picard- S Gonzalez les deux loueurs de canoë de Salles, nous doublent à mi parcours, mais leur vitesse est moins impressionante qu'en 2007, peut être qu'on leur fera un petit bonjour en vélo, faut voir. 
Aprés une grosse demi heure de galére on accoste au pont de Salles, un petit 1000 à pied pour rejoindre les vélos et c'est parti. Je me cale dans la roue de Stéphane et on roule à 35 pour voir. C'est pas assez pour rattrapper mais il fait toujours trés chaud, merci au pompiers qui improvisent une brumisateur salvateur. Le parcours vélo est long, trés long et plat trés plat.
A mi parcours voilà nos amis de Canoë passion, juste le temps de commenter leur bravour et on s'échappe. Houla qu'est ce qui nous arrive dans le dos, un groupe d'une douzaine de cyclistes hétéroclites qui de toute évidence ont des cuisses mais pas l'habitude de rouler ensemble.
Ca va vite, 40, 42 mais ça part dans tous les sens, dangereux trés dangereux, tiens d'ailleurs on voit sur le bord de la route JP Baile arrété au chevet de son coéquipier qui est tombé, alors qu'ils étaient en tête. Malgré tous les risques je reste dans le groupe, Stéphane pourrait largement sortir mais pas moi alors il roule à coté devant où il veut,moi je ménage toujours la bête.
Ce qui devait arriver, arriva, la fatigue aidant un membre du groupe prend le bas coté se met en travers le suivant tape dedans, je me met debout sur les freins mais je ne peux éviter et les vélos et la chute. Pas grave je repars aussitot et héle mon pote, ma moto m'attend et me ramène sur ce qui reste du groupe,.

L'allure restera trés inégale jusqu'au parc, qu'on s'efforce de rejoindre en tête du groupe, on transitionne au plus vite et au petit trot sous les pins pour 1500m, notre groupe de vélo reste scotché dans le parc, on double une équipe de filles dans les bois pas le temps de s'arréter, une équipe de garçons sur le stade c'est plus spectaculaire et on franchit la ligne 23°, 6° V1 c'est notre meilleure performance depuis qu'on participe à cette épreuve.

Stéphane s'est baladé sans se fatiguer pour le bike and run du lendemain, au fait il est où l'article sur ce bike hein il est où?

http://www.raidduchampion.com/classements_2008.html

Publié dans Raids

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article